Une identité à partager
vous etes ici : Accueil » Le territoire breton » • Bretagne historique » Réunification de la Bretagne : les socialistes bretons ne peuvent pas avoir (...)

Réunification de la Bretagne : les socialistes bretons ne peuvent pas avoir deux discours.

D 27 février 2013     H 18:38     A     C 0 messages


« Nous avions fait un grand progrès vers la possibilité de voir naître une Bretagne à cinq départements lorsque, le 21 décembre 2011, avec mon collègue écologiste nantais, François de Rugy, nous avions fait voter un amendement crucial à la loi sur le référendum d’initiative populaire. Grâce à l’amendement Le Fur-Rugy, les Bretons allaient enfin pouvoir voter et exprimer leur volonté de voir la Bretagne réunie » déclare le Député Marc Le Fur. « Madame Lebranchu, aujourd’hui ministre de la réforme de l´Etat et de la décentralisation, avait regretté de ne pas avoir été sollicitée pour s’associer à la présentation de cet amendement. M. le Drian, aujourd’hui Ministre de la Défense, s’était réjoui du progrès que ce texte constituait. » ajoute Marc Le Fur.

« Une fois le texte voté par l’Assemblée nationale, la majorité socialiste au Sénat n’avait pas jugé bon de le mettre à son ordre du jour. » précise Marc Le Fur. « Il a fallu attendre une initiative des Sénateurs UMP pour cela. Et voilà que le Sénateur socialiste Sueur, fait adopter l’annulation de l’amendement Le Fur-Rugy par la Commission des lois du Sénat. » annonce le Député des Côtes d’Armor.

« A quoi cela sert-il d’avoir des ministres bretons au gouvernement si c’est pour laisser passer les initiatives des sénateurs socialistes comme M. Sueur ? » s’interroge Marc Le Fur. « J’en appelle aux ministres socialistes et aux sénateurs bretons afin qu’ils n’aient pas deux discours et qu’ils rétablissent, en séance, la possibilité pour les Bretons de s’exprimer, par voie référendaire, sur la réunification de la Bretagne. » conclut le Vice-Président de l’Assemblée nationale. ■

Communiqué de presse du Cabinet de Marc Le Fur

Lire aussi Réunification : Le sénat a rejeté aujourd’hui (28/02/2013) l’amendement favorisant un référendum départemental


Voir en ligne : Réunification de la Bretagne : les socialistes bretons ne peuvent pas avoir deux discours.