Une identité à partager
vous etes ici : Accueil » Le territoire breton » • Bretagne historique » Notions de géographie

Notions de géographie

D 14 décembre 2010     H 17:51     A     C 0 messages


 LES CÔTES BRETONNES

De la baie du Mont Saint-Michel à la Loire, les côtes bretonnes se développent sur près de 2 500 kilomètres, avec une variété incomparable. Aussi la mer a-t-elle profondément marqué de son empreinte la vie de l’Armor.

COTES DE LA MANCHE. - Le Mont Saint-Michel et l’îlot de Tombelaine se dressent au-dessus d’une baie ensablée aux marées redoutables. De Cancale à la pointe de Corsen, la côte est une succession de baies (Saint-Malo, Saint-Brieuc, Morlaix), de rias et d’abers (Rance, Trieux, Dossen, Aber-Wrac’h, Aber-Benoît), de promontoires (pointe du Grouin, cap Fréhel, sillon de Talbert, pointe de Primel), d’îles et de brisants (Bréhat, les Sept-Iles, île de Batz).

FAÇADE OCÉANIQUE. - Sur la côte occidentale, au dessin plus accusé, alternent des caps et de larges ou profonds golfes.

Au nord, le plateau du Léon se termine par la pointe de Saint-Mathieu, face à Ouessant, une île hérissée de récifs dangereux : « Qui voit Ouessant, voit son sang ».

Au sud, la Cornouaille s’avance en coin dans l’Atlantique par la célèbre pointe du Raz. L’île de Sein, au large, est un témoin de l’ancien rivage.

Entre les deux, face à l’Iroise, la presqu’île de Crozon projette son trident extraordinairement découpé, séparant ainsi la magnifique rade de Brest au nord de la riante baie de Douarnenez au sud.
Sur cette façade maritime s’ouvre aussi la vaste, mais inhospitalière, baie d’Audierne.

LITTORAL SUD. - Le long de la côte sud, mieux protégée par son orientation, la mer se montre moins agressive : « Qui voit Groix, voit sa joie ». On y rencontre la pointe de Penmarc’h, la presqu’île de Quiberon, la pointe du Croisic et, au sud de la Loire, la pointe de Saint-Gildas. Les îles sont importantes : les Glénans, Houat, Hoëdic, mais surtout Groix (15 kilomètres carrés) et Belle-Ile (85 kilomètres carrés). Le golfe du Morbihan abrite aussi des dizaines d’îles dont quelques-unes sont très peuplées, comme l’île aux Moines et l’île d’Arz.