Une identité à partager
vous etes ici : Accueil » Le patrimoine breton » • Les Saints fondateurs » La Vallée des Saints accueille huit nouveaux « résidents »

La Vallée des Saints accueille huit nouveaux « résidents »

D 15 août 2013     H 10:53     A     C 0 messages


Dimanche 11 août 2013, visiteurs, artistes et mécènes se sont retrouvés sur le site de la Vallée des Saints à Carnoët pour l’inauguration de huit nouvelles statues monumentales. Une grande partie de la matinée s’est déroulée sous un ciel menaçant et pluvieux puis tel un signe du destin l’horizon s’est dégagé tout au long de l’après midi pour offrir à nos Saints Bretons un magnifique panorama circulaire de cette terre d’Armorique qu’ils foulèrent, défrichèrent et évangélisèrent voilà maintenant quinze siècles. C’est dans cette évangélisation monastique singulière, dont les manifestations perdurent encore de nos jours, que notre région puise l’essence même de son identité. Ces acteurs de notre histoire qui ont donné leurs noms à nos lieux sacrés, nos paroisses ou nos communes, ont été canonisés par le peuple. A cette époque seuls la vénération publique et l’accord de l’évêque étaient requis pour accéder à cette distinction. Il fallu attendre le XIIIème siècle pour que le Saint Siège se réserve le droit exclusif de la canonisation. Oubliés du calendrier romain (hormis Saint Yves et Saint Guillaume Pinchon), on dénombre entre 800 et 1.700 Saints canonisés par la ferveur populaire bretonne. Tels des amers marins, les huit nouvelles statues : Riom, Emilion, Caduan, Gwenn, Lunaire, Cado, Cornély, Tujen portent désormais un regard attentif et bienveillant sur cette terre bretonne pour l’éternité. Si ce projet incroyable et fou d’ériger 1.000 statues monumentales à Carnoët fait désormais l’unanimité au plan patrimonial, culturel, artistique et touristique, il est du à la ténacité de Philippe Abjean et aux membres de l’association « La Vallée des Saints » qui s’impliquent depuis 2008 à « promouvoir la culture populaire bretonne liée aux saints bretons sous forme de créations artistiques ». Au cours des prochaines semaines, Saint Ronan, retenu auprès de son généreux mécène dans la région Quimpéroise, rejoindra ses 35 illustres congénères sur ce magnifique site du « Tossen Sant Veltas » (Colline Saint Gildas). « La conscience du passé est un levain de vie » précisait le trégorois Anatole Le Braz, espérons que les générations futures poursuivront ce devoir de mémoire envers nos Saints Bretons. Parce qu’ils le valent bien !

Dans la même rubrique

5 décembre 2013 – Saint-Mélar (Méloir) à Carnoët

25 octobre 2013 – Sur les traces de Pol Aurélien

13 juin 2012 – La Vallée des Saints