Une identité à partager
vous etes ici : Accueil » Histoire de Bretagne » • Commémorations » Commémoration de la bataille de St-Aubin du Cormier

Commémoration de la bataille de St-Aubin du Cormier

D 24 mai 2015     H 12:31     A Ronan     C 0 messages


A l’instar de chaque année la cérémonie du souvenir de la bataille de St-Aubin-du-Cormier a été commémorée dimanche 27 juillet 2014 sur le site même de l’affrontement qui fit 6.500 victimes dans les troupes ducales le 28 juillet 1488 et qui marquât la fin de l’indépendance de la Bretagne.

Ce fait historique est bien connu des spécialistes et des militants bretons mais reste hélas trop peu connu auprès des gens, une réalité occultée comme nombre de vérités qui jalonnent pourtant plusieurs millénaires de l’histoire de notre prestigieux petit pays.

De nombreuses personnes se sont réunies autour du Mémorial aux Bretons dans un climat très cordial dès 14h30, venues de Nantes, St-Malo, St-Brieuc, Vannes, Morlaix et ailleurs en Bretagne pour entendre les sages paroles d’encouragement au devoir de mémoire de Michel Chauvin, représentant Koun-Breizh 845 et de Jean-Loup Lecuff, président de Musée-Archipel-Breton et de Koad-Sav-Pell rendant hommage à notre duchesse Anne-de-Bretagne qui fut témoin direct de cette sinistre bataille et dont c’est également le 500e anniversaire de la mort cette année. Il a aussi abordé les initiatives actuelles pour la réunification de la Bretagne.

Le public de 80 visiteurs a aussi prêté une oreille attentive à votre serviteur pour entendre la chronologie de ces faits d’armes qui transpirent encore aujourd’hui entre le bois de Hautes-Sèves et d’Uzel puis un temps de silence, de méditation et de recueillement a été observé dans la douce odeur des pins. Enfin notre ami le barde Tan Gwerh a entonné le Bro Gozh repris en cœur par toute l’assemblée.

A l’issue de la cérémonie du souvenir, le passé conditionnant l’avenir, les échanges ont été nombreux sur les questions de la transmission et la diffusion de l’histoire non-tronquée de la Bretagne, de la gratuité des routes rappelé par les actions menées par les Bonnets Rouges, des mouvements associatifs ou individuels qui militent pour la réunification de la Bretagne, des langues bretonnes et aussi de l’autonomie parlementaire pour la Bretagne de demain. Il a été évoqué la nécessité d’améliorer la signalisation sur la voie expresse toute proche pour annoncer le site de la bataille de St-Aubin-du-Cormier aux voyageurs.

Nous vous invitons, Bretonnes, Bretons, et tous ceux qui ne le sont pas (encore) à nous retrouver l’année prochaine le dernier dimanche de juillet pour perpétuer la mémoire de ce qui fut un véritable massacre contre notre pays qui était à ce moment en paix et prospère.