Une identité à partager
vous etes ici : Accueil » Histoire de Bretagne » • Expos / Conférences » Anne de Bretagne (1477-1514)

Anne de Bretagne (1477-1514)

D 26 octobre 2013     H 12:07     A     C 0 messages


JPEG - 61.7 ko
Anna Vreizh, Portrait

C’est avec beaucoup de plaisir et de fierté que je viens vous annoncer l’achèvement d une exposition « Anne - duchesse de Bretagne et reine de France ». Ce projet personnel né en 2008 voit son aboutissement à l’aube de l’année 2014. Année qui marquera le 500e anniversaire du décès de cette femme d’exception témoin active de notre Histoire. J’ai remis officiellement cette présentation à Ronan Badouel, président d’Identité Bretonne, jeudi 24 octobre 2013 en cette bonne ville de Vannes. Cette association qui s’implique depuis plusieurs années dans la promotion de notre Identité (sous ses différents aspects territoriaux, culturels, historiques, patrimoniaux et linguistique) en assurera la gestion et la diffusion.

JPEG - 75.3 ko
Ronan Badouel et Denis Lachever

Cette fresque historique « Anne - duchesse de Bretagne et reine de France » (constituée de douze panneaux et d’une iconographie importante) permettra aux Bretons de découvrir (et de redécouvrir) le destin de leur duchesse. Et cela en la présentant dans son contexte originel, avec ses particularités propres, en retraçant les différentes étapes de sa vie et les événements marquants qui ont jalonné son existence et celle de son peuple. Parce qu’elle elle le vaut bien… !

Contestée de son vivant, Anne de Bretagne fut ignorée et dénigrée au XIXe siècle par des « historiens d’État » chargés de rédiger une histoire de France officielle pour les institutions républicaines encore naissantes. Ces « historiens zélés » feront de notre Duchesse « une bonne Bretonne et une mauvaise Française ». De nos jours, conséquence d’une désinformation organisée, Anne est désormais présentée (et considérée par beaucoup) comme une « mauvaise Française et une mauvaise Bretonne » ! Duchesse de Bretagne et deux fois reine de France Anne fut pourtant l’une des plus grandes souveraines européennes des XVe et XVIe siècles. Destinée peu commune pour cette femme d’État qui, dans des circonstances aussi tourmentées (à cette époque la France tente par tous les moyens d’obtenir l’annexion du duché de Bretagne), gouverna avec tant d’autorité et de discernement et qui employa toute son énergie en faveur de son Pays. Héritière directe des rois et ducs de Bretagne l’objet de sa vie fut de préserver cet héritage ancestral. Anne ne fut pas parfaite mais dans le contexte de l’époque entre Féodalité et Renaissance elle fit preuve de beaucoup de cœur, d’un amour extraordinaire allié à une ténacité et à un courage hors du commun. De nos jours, la Bretagne est volontairement maintenue dans l’ignorance de son Histoire par un système éducatif globalisé destiné à occulter notre diversité. En 2014, les frêles épaules de notre duchesse auront encore à subir dénigrements et calomnies du fait des partisans d’une culture unique. Ne nous y trompons pas, à travers ces attaques systématiques c’est l’ensemble du mouvement culturel breton qui est ciblé.

Je tiens à remercier tout particulièrement les personnes qui m’ont soutenu dans ce projet, et celles qui ont apporté une contribution technique (en particulier la portraitiste Chrystel Rossi-Giraudeau et la graphiste Sophie Lantier/Durcaze). Enfin, pour clôturer cette présentation, je citerais une déclaration de notre Duchesse enfermée et assiégée dans Rennes par les troupes françaises, répondant aux Anglais qui lui proposait de l’exfiltrer et la pressait de rejoindre son époux Maximilien par la mer : « jusqu’au bout je resterai avec mes Bretons. Je tiendrai ».

Voilà ce que nous devons faire : TENIR pour affirmer notre différence, préserver notre identité, nos racines et témoigner toute notre reconnaissance à « Anne, duchesse de Bretagne et reine de France ».

Denis Lachever


Voir en ligne : Anne de Bretagne (1477-1514)